Deux femme ainsi que Quatre hommes comparaissent ce lundi devant le Tribunal d’ Orléans. Ils/elles projetaient une action violente à Orléans en marge du défilé des « gilets jaunes », ce samedi au sud de la Loire, heureusement aucun incident déploré. Les force de police les avaient arrêtés en plein centre-ville la nuit précédant le rassemblement.

Dans la nuit de vendredi à samedi, les force de police était vigilante dans les rues orléanaises. L’appel national à la manifestation sur Orléans prévue samedi et la possibilité de voir certains éléments radicaux s’y associer les avaient mis sur le qui-vive. Au milieu de la nuit, ils tombent sur un couple, occupé à dissimuler des cocktails Molotov dans des parterres de fleurs dans le centre-ville. Six bouteilles seront retrouvées.

Même manège, un peu plus tard, avec un autre couple. Une perquisition chez la femme de ce deuxième couple permettra de mettre la main sur sept cocktails Molotov supplémentaires et quatre balles de ping-pong explosives, des engins artisanaux destinés à faire des dégâts au contact après avoir été lancés.